La spondylarthrite favorise la résistance à l’insuline

Les taux sériques de C-peptide et d’insuline ainsi que les indices HOMA 2 des patients avec spondylarthrite non diabétiques sont plus élevés que ceux de sujets contrôles.

La résistance à l’insuline est caractérisée par une réponse insuffisante de la glycémie à l’insuline. Elle...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.